Découvrez la vérité sur les étirements ! Quand et comment s’étirer ?

Depuis plusieurs années, les étirements ont la vie dure … bannis, sifflés, bâclés, ils sont, encore aujourd’hui, le sujet de débat incessants sur les bancs des clubs de running.

Le fait est qu’il y a de réels avantages à s’étirer, à condition de faire les bons étirements, au bon moment ! 

AVANT LA SEANCE D’ENTRAINEMENT 

Des études montrent que les étirements avant une séance, même après un échauffement, peuvent altérer la performance d’un coureur. Les étirements dit « balistiques », qui consiste à enchainer un étirement et un exercice dynamique pourraient, d’après certains auteurs rendre un coureur moins dynamique, moins économe, et moins fort.
Alors quelle vérité ? La votre bien sûr ! Laissez place à vos sensations et décidez ou non d’effectuer des étirements avant votre séance, mais toujours après un échauffement léger. Dans ce cas, réduisez les temps d’étirement à 20 secondes sans chercher une amplitude maximale.

APRES LA SEANCE D’ENTRAINEMENT

Ici, il s’agit principalement de ne pas fragiliser d’avantage les muscles, laissez donc place à la douceur, si vous effectuez des étirements. Vous pouvez lors de ces étirements favoriser le relâchement musculaire, en allongeant le temps d’étirement à 30 secondes, et en diminuant la tension recherchée lors de ceux-ci. 
Une règle d’or : Plus votre séance est intense et/ou traumatisante pour vos muscles, plus vous devez être doux lors de vos étirements. Dans des cas extrêmes, longues compétitions, sortie très longue, longues descentes ou grosse douleur musculaire, favorisez un autre moyen de récupération et gardez la session d’étirements pour plus tard.

EN DEHORS D’UNE SEANCE D’ENTRAINEMENT

Le focus de vos étirements à ce moment sera d’aller chercher une meilleure mobilité, une meilleure souplesse. Vous pourrez aussi relâcher les zones les plus tendues de votre corps.
Ces étirements, réalisés à froid vont avoir un impact positif sur votre raideur naturelle, en améliorant la tension passive du corps. 
Vous pourrez ici allonger le temps de contraction à plusieurs minutes, pour laisser le temps à votre muscle de s’assouplir et de se relâcher. Ces séances seront utiles réalisées de manière régulières, pour bénéficier d’une meilleure souplesse. C’est un entrainement à part entière de votre programme. 

Il y a beaucoup de controverses au sujet des étirements, et la vérité est qu’il n’y en a pas. Vous seul connaissez votre corps, vous seul êtes capable de savoir ce qui vous fait du bien, ou pas. La solution ? ESSAYEZ !

N’ayez pas peur de programmer votre séance d’étirement après votre séance de footing, ou lors de votre jour de repos et en profiter pour effectuer un exercice de visualisation, vous voyant franchir la prochaine ligne d’arrivée en première position ! 

Melvyn, 
Votre coach !

Laisser un commentaire